Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

Coups de chapeau : Confiné le français? Jamais!

À l’école, on apprend, c’est certain. C’est aussi à l’école qu’on socialise. On a des contacts. Et en milieu minoritaire, c’est aussi beaucoup là qu’on parle français. Mais qu’est-ce qu’on fait quand tout ça n’existe plus? On s’adapte. On innove.

À l’école, on apprend, c’est certain. C’est aussi à l’école qu’on socialise. On a des contacts. Et en milieu minoritaire, c’est aussi beaucoup là qu’on parle français.

Mais qu’est-ce qu’on fait quand tout ça n’existe plus? On s’adapte. On innove. Avec un brin d’imagination et quelques bonnes idées, il est possible d’aider nos jeunes à vivre une francophonie épanouie. Même en temps de pandémie! Pour vous inspirer, voici 4 initiatives astucieuses, présentées lors de l’événement virtuel L’ACELF en direct!

Réchauffer les cœurs avec la chanson

Quand on enseigne, on a souvent une routine. C’est important pour nos jeunes.  Dans sa classe, au Manitoba, Pierre Tétrault a l’habitude de faire découvrir des chansons francophones à ses élèves. À tel point qu’à la fin de l’année, le spectacle, c’est celui d’une boîte à chansons. Pour Pierre, pas question de laisser tomber l’activité malgré la nouvelle réalité. La musique est trop importante dans nos vies. Ça fait du bien. C’est bon pour le moral des troupes! Et c’est tellement une belle façon d’apprendre la langue et la culture.  Voyez comment il a créé le feu de camp virtuel, au plus grand plaisir de ses élèves.

S’occuper l’été

Est-ce que le français prend des vacances? Certainement pas! C’est en tout cas ce que croit Karine Gauthier, agente de la petite enfance, projets spéciaux et communautaires en Ontario. Il est important de le garder vivant 12 mois par année. Mais, quand on est parents, les activités peuvent venir à manquer au mois de juillet ou au mois d’août. Un petit coup de pouce, ce n’est pas de refus. C’est en plein ce que se sont dit Karine Gauthier et son équipe! Ils ont créé un calendrier d’activités estivales pour les 0 à 12 ans.

Une activité différente était planifiée pour chaque jour de la semaine, ciblant des besoins spécifiques. Découvrez pourquoi les parents et les enfants étaient ravis d’un tel outil aux mille et une ressources.

Ici Radio-Boréale

S’exprimer en français sur des sujets qui leur tiennent à cœur, c’est vraiment important pour les jeunes. L’enseignant franco-ténois Pierre Cook le sait. C‘est pourquoi il a mis tant d’énergie pour continuer la production radiophonique Radio-Boréale. Pas question que les micros soient fermés, même pour cause de pandémie. Découvrez son projet. Vous comprendrez mieux pourquoi les élèves de Monsieur Pierre ont démontré tant de motivation et d’engagement pour ce projet!

Des poèmes dans les arbres

Quand les enfants doivent faire l’école à la maison, les parents sont bien contents de mettre la main sur une activité qui sort de l’ordinaire. Et quand, en plus, c’est une activité que toute la maisonnée apprécie, chapeau! C’est ce qui est arrivé à la famille d’Annie Villeneuve au Yukon! Il n’y a qu’à voir le visage du petit Evan s’illuminer quand il raconte sa balade littéraire avec des poèmes accrochés aux arbres. Même répondre à des questions sur des textes poétiques devient alors un devoir amusant. Accompagnez une maman et ses enfants dans cette promenade littéraire.

À voir et à lire sur Francosphère 

Coups de chapeau : même en pandémie la francophonie s’épanouit

Coups de chapeau : loin de l’école, mais près du cœur

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :