Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

On se ressemble! On se rassemble!

Envie de rencontrer du monde? Vous vous dites que l’isolation, c’est bien l’fun pour se garder au chaud, mais pas pour une communauté? Alors, allez-y! Prenez un shooter de sentiment d’appartenance et allez serrer la main à d’autres francophones. Le français, c’est ce qui fait qu’on se ressemble alors, rassemblons-nous! Parce que nos activités en construction identitaire doivent permettre de créer des liens au sein de la francophonie, l’un des 8 principes directeurs, tirez-vous une bûche et venez donc jaser!

Apprendre à tisser

Pour aider nos jeunes à se construire une identité au sein de la francophonie, rien de tel que de leur permettre de réaliser des rencontres significatives avec d’autres francophones. Tisser des liens, c’est pas juste une technique de fabrication de foulard, c’est aussi bon pour nos élèves! Pourquoi? Parce que la construction de chacune de nos identités passe par la création de liens, de réseaux avec des personnes qui nous ressemblent et à travers qui nous nous définissons. Voilà une bonne raison d’aider nos élèves à apprendre à tisser des liens… en français!

Notre francophonie se doit donc d’être rassembleuse. Aider nos jeunes à nouer des amitiés et à se tricoter un réseau de contacts de francophones d’un peu partout, c’est les aider à goûter à cette francophonie qui nous unit. Mais pour se rassembler, il faut avoir l’occasion de se rencontrer, que ce soit en personne ou au moyen des nouvelles technologies! Et il y en a du monde à connaître dans cette grande famille qu’est la francophonie!

Préparez la fusée

Un peu comme une constellation, la francophonie existe parce que ses communautés la font briller – et pour en avoir un portrait d’ensemble, il faut les connaître! Nos élèves doivent prendre conscience qu’ils sont partie prenante d’un grand réseau qui gagne à être exploré. C’est de cette façon qu’ils créeront des liens diversifiés avec d’autres francophones. Alors, invitons nos jeunes à mettre leur casque d’astronaute et faisons-leur découvrir d’autres étoiles! Créons des activités qui les mettent au centre d’interactions avec des jeunes Brayons, Fransaskois, Québécois, Wallons, Burkinabés… bref, d’autres francophones de la galaxie!

Allons-y pour un exemple qui met en œuvre le voyage à la vitesse de la lumière (ou presque)! Grâce à l’activité « Des horaires qui diffèrent  », puisée dans la Banque d’activités pédagogiques (BAP), la puissance de 3 groupes de francophones a convergé vers un même espace… virtuel. Pas besoin de se déplacer pour se regrouper! Grâce à la magie d’Internet, des élèves au Manitoba, en Ontario et au Nouveau-Brunswick ont échangé en direct. De quoi leur faire découvrir qu’un joueur étoile de la LNH était déjà passé par une école franco-manitobaine et que la francophonie va bien au-delà de leur école!

La fierté de vivre en français

Pour les jeunes en milieu minoritaire, réaliser des rencontres francophones significatives à l’extérieur de leur réseau leur permet de ressentir un effet de « déminorisation ». En d’autres mots? Les jeunes doivent savoir qu’il y a d’autres francophones au Canada et dans le monde qui vivent la même chose qu’eux. Ça doit être clair : ils ne sont pas seuls à apprendre et à vivre en français. Le français, ce n’est pas juste une matière à l’école! Ailleurs, ça se vit dans la rue, dans les commerces, dans les théâtres et dans les partys!

Être ensemble

Vous aimeriez connaître une idée d’activité inspirante pour aider vos jeunes à comprendre qu’ils ne sont pas seuls? La « Folie Furieuse », ça vous dit quelque chose? Il s’agit d’une activité pratiquée, entre autres, au Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario et au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est de l’Ontario. Le concept? Réunir des jeunes de plusieurs écoles francophones de la province pour leur faire vivre une journée culturelle haute en couleur, tout en français! Beaucoup de plaisir attend chaque année plusieurs centaines d’élèves francophones! Une occasion de vivre pleinement la fierté de parler français, en groupe, et de se rendre compte qu’il y a d’autres jeunes comme eux!

Renforcer l’appartenance

L’école de langue française a un rôle important à jouer dans le développement d’un espace francophone. Son but? Que les jeunes comprennent qu’ils y ont une place! Oui, un siège les attend! Comme l’explique Sara Lafrance, directrice adjointe de l’école secondaire catholique Pierre-Savard au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, en Ontario, créer des liens, c’est important : « Il faut développer l’espace francophone pour que nous puissions y vivre de façon quotidienne. En tant qu’enseignant, on peut offrir des occasions de créer des liens entre [les élèves], leur famille, la communauté scolaire, communautaire et culturelle pour qu’ils sentent qu’ils contribuent [à la communauté francophone]. Les collaborations entre les organismes aident beaucoup à créer des liens entre les gens, à repousser l’isolement et à assurer un partage d’expérience pour renforcer l’appartenance au groupe. »

Les uns avec les autres

Qu’on se le dise franchement : ouvrir ses horizons, c’est bon pour tout le monde! Pas besoin de provenir d’un milieu minoritaire pour tirer avantage à créer des liens avec d’autres francophones! Chacune des communautés a des particularités qui gagnent à être connues. De petits joyaux à découvrir! Ramener chez nous de bonnes idées qu’on découvre ailleurs, c’est aussi un avantage de créer des liens diversifiés. Ça nous permet de dynamiser chacune de nos communautés, qu’elles soient minoritaires ou majoritaires.

Un petit exemple? Grâce au programme de Stages en enseignement de l’ACELF, des étudiantes et étudiants en enseignement d’universités québécoises ont la chance de réaliser des stages dans des écoles francophones d’autres provinces. Que d’aventures! Une occasion inestimable de découvrir de nouvelles pratiques ainsi que des techniques d’intervention distinctes à implanter chez soi. Mais il y a plus! « Venir enseigner en Colombie-Britannique m’a permis de prendre conscience que […] la langue française représente une façon de vivre à laquelle on s’identifie et pour laquelle on développe un sentiment d’appartenance », témoigne Geneviève Deschênes, étudiante en enseignement en adaptation scolaire, au Québec.

Des explorateurs

Vous aimeriez avoir un autre exemple? Vous connaissez les Échanges francophones? Il s’agit d’activités où des jeunes provenant d’écoles de partout au Canada ont la chance visiter un autre milieu. Les voyages forment la jeunesse… francophone! Une grande aventure qui permet de « consolider l’identité francophone des élèves », explique Hélène Gendron, ex-directrice de l’école Desrochers en Alberta.

Un élève du Québec, qui avait réalisé un voyage-échange en Colombie-Britannique, témoigne : « J’ai appris que nous sommes tous identiques malgré les religions, les langues et les couleurs de peau. Mon jumeau avait une merveilleuse famille tout à fait gentille et accueillante; ça a été mon plus beau voyage à vie. » Une expérience enrichissante qui a créé des liens durables! Pour preuve : lors de leurs vacances, des jeunes retournent même parfois revoir les familles qui les avaient accueillis!  Une belle façon de faire découvrir la richesse de la culture francophone d’autres provinces et territoires!

Ici et partout

On s’entend : entrer en relation avec d’autres personnes qui parlent français, que ce soit au Canada ou ailleurs, c’est la clé! Mais il ne faut pas juste prendre en compte les distances géographiques! Pour vivre une francophonie véritablement rassembleuse et diversifiée, il faut aussi créer des liens avec les diverses cultures qui composent la francophonie. Même que, parfois, juste devant nous, une grande richesse culturelle nous attend si on prend la peine de s’y intéresser!

Prenons un exemple qui le démontre bien. Pour favoriser la rencontre entre les autochtones et les francophones, des écoles de langue française du Nouveau-Brunswick ont réalisé plusieurs initiatives pour bâtir des ponts entre les élèves autochtones, métis et acadiens. Un travail de valorisation de la culture autochtone a été réalisé. Des discussions en classe ont même permis de travailler sur les préjugés pour en arriver à mieux se comprendre. Résultat? Des liens plus forts se sont créés! En prime : les jeunes, ainsi que les intervenants scolaires, ont appris à développer de bons réflexes citoyens et à apprécier la variété culturelle de ce qui compose la francophonie! De quoi prouver qu’on gagne toujours à apprendre à se connaître!

Se rapailler

Vous êtes maintenant convaincu de l’importance de faire vivre une francophonie rassembleuse à vos élèves? Il ne vous manque plus qu’à organiser une activité! Vous aiderez ainsi vos jeunes à se construire une identité où la langue française et la culture francophone auront une place de choix dans leur vie! Alors, c’est vous qui l’organisez, le prochain party?

Comme le bacon…

Les 8 principes directeurs sont tous d’égale importance, tous aussi pertinents les uns que les autres. Ils tiennent compte des enjeux actuels de la francophonie et assurent la pertinence des activités conçues pour favoriser la construction de l’identité francophone.

Un peu comme du bacon : ça rend tout un peu meilleur!

Pour découvrir les capsules humoristiques sur les 8 principes directeurs ainsi que les pistes pour les utiliser, rendez-vous à Vivre sa francophonie en 8 principes.

Par une série de 8 publications, Francosphère aborde chacun des 8 principes directeurs qui sont là pour aider à intervenir le mieux possible dans la construction de l’identité francophone des jeunes. 8 fois plutôt qu’une, découvrez comment notre francophonie est à la fois contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.

À voir et à lire sur Francosphère

Toutes les publications qui traitent de francophonie rassembleuse

Série de capsules humoristiques sur les 8 principes directeurs

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :