Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

Félix Saint-Denis : des racines jusqu’aux bourgeons!

Fier Franco-Ontarien, Félix anime depuis plus de 30 ans toutes les écoles françaises de l’Ontario avec une approche interculturelle inclusive. À la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), il a créé une foule de Forums jeunesse ainsi que les Jeux franco-ontariens. Principal créateur et directeur artistique de L’écho d’un peuple, il a mis en scène 31 000 comédiens différents. Animateur culturel au Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, Félix est auteur du livre Pure laine et colorée! Et il continue d’innover en matière d’animation interculturelle en milieu rural.

Francosphère a invité les intervenantes et intervenants du congrès 2019 de l’ACELF à partager leurs impressions sur des enjeux actuels en francophonie canadienne.
.

Comment tentez-vous d’inspirer les jeunes pour les engager envers leur francophonie?

J’ai eu la chance de m’engager à la FESFO de l’âge de 15 à 32 ans! J’ai compris la force de l’influence des pairs, des activités « par et pour » les jeunes et la puissance d’un groupe d’âge qui aime le plaisir et les expériences concrètes et authentiques. Les jeunes adorent les expériences collectives avec lesquelles elles et ils ont le pouvoir de mieux se connaître. Depuis plus de trente ans, j’ai appris à motiver en faisant confiance, à encourager en créant des modèles et à rendre la jeunesse « utile en français »! Grâce aux jeunes et avec eux, j’ai pu mettre au monde une foule d’activités, dont les Jeux franco-ontariens avec une formule novatrice pour l’époque.
.

En 2030, lorsque vous regarderez dans votre rétroviseur, que souhaitez-vous avoir inspiré à votre entourage professionnel?

Mon plus grand souhait pour notre communauté franco-canadienne en 2030 est que nous ayons embrassé la FrancoForce de la Diversité! En faisant 30 ans de tournées scolaires en Ontario français, j’ai découvert qu’on peut voyager à travers le monde sans bouger grâce au vécu, aux talents et aux partages des « gens d’ici » et d’ailleurs! Nous accueillons dans nos écoles des jeunes qui ont un esprit de résilience admirable, une force de caractère inspirante et des histoires qui font grandir. Incluons en célébrant, dans nos réflexes quotidiens, toutes les racines de la francophonie qui nous unit. Démontrons par notre curiosité et nos coeurs ouverts toute la richesse de notre francophonie plurielle, des racines jusqu’aux bourgeons!
.

Partagez une expérience de collaboration novatrice qui a favorisé l’engagement.

J’ai eu le privilège de diriger la création du mégaspectacle L’écho d’un peuple. Une poignée d’artistes, d’éducateurs et de visionnaire avaient le mandat, en pleine région rurale, de créer un outil gigantesque pour raconter l’histoire de notre francophonie. Depuis l’an 2000, on fait appel à la fierté, au don de soi et aux talents. Nous avons ainsi réussi à faire contribuer des compétiteurs ensemble, à bâtir une synergie intergénérationnelle sans pareille et à remplacer l’esprit de clocher par la coopération. Ensemble, nous avons transformé 12 kilomètres de tissu en 2 700 costumes, bâti la plus grande scène extérieure au pays et mis en scène 32 000 comédiens différents. Les écoles sont au cœur de cette aventure toujours grandissante!

À lire aussi

Ida Kouesso : parler avec les jeunes et les faire parler

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :