Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

Le feu de l’engagement

Quel est l’enjeu qui vous tient le plus à cœur? La protection des animaux en voie d’extinction? La construction du stade de baseball municipal? La distribution de jus de fruits gratuits pour tout le monde? On a tous des opinions sur ce qui devrait être fait pour rendre le monde meilleur. So-so-so! Sortez vos slogans! Pour faire bouger les choses et brasser le statu quo (ou n’importe quel statut), il faut s’impliquer! Et ça, ça vaut aussi pour notre identité! Si nous parlons aujourd’hui français, c’est que des gens avant nous se sont mobilisés pour assurer la vitalité et l’affirmation de nos communautés francophones. Pour continuer, on a besoin de passer le flambeau! Comment faire? En créant notamment des activités pour encourager la mobilisation auprès de nos élèves, l’un des huit principes directeurs en construction identitaire.

Former des francophones engagés

Parfois, il ne manque qu’un déclic pour que nos jeunes décident de s’impliquer et de passer à l’action. Par notre travail, nous avons le pouvoir de faire naître chez eux l’étincelle qui leur donnera l’envie de se mobiliser. Vous l’avez peut-être vous-même expérimenté : s’impliquer pour une cause qui nous tient à cœur, c’est comme mettre la main dans un sac de chips. Une fois que tu y goûtes, t’as plus le goût d’arrêter! L’appétit vient en mangeant, comme le dit l’adage. Alors, le goût de l’implication et la passion pour notre belle langue française, ça se développe!

Le but, c’est évidemment de préserver la langue française. Sauf que ça, ce n’est pas toujours simple. On fait face à plusieurs défis, mais baisser les bras ne se présente jamais comme une option. Heureusement, nos jeunes sont allumés, créatifs et audacieux. Ils ont tout le potentiel nécessaire pour relever les défis des prochaines décennies et proposer les bonnes solutions pour assurer la vitalité de nos communautés francophones. Ce qu’il nous reste à faire, c’est de craquer l’allumette pour faire naître la flamme de leur engagement pour la francophonie!

Sortez une loupe de détective!

Alors, comment encourager les jeunes à se mobiliser et à s’engager pour la vitalité de la langue française? En leur transmettant, en classe, notre passion pour la langue française et la culture francophone, bien sûr, mais aussi en leur fournissant une bonne paire de lunettes pour voir le monde. Savoir comment identifier les faits et avoir un bon sens de l’analyse, voilà les qualités requises pour n’importe quel bon détective. Sauf que, saviez-vous qu’il s’agit aussi des qualités que l’on retrouve chez les gens engagés et mobilisés? C’est une première étape importante sur laquelle il faut travailler avec les jeunes.

Comment faire ça? Invitez par exemple vos élèves à suivre les médias locaux. Discutez des actualités en classe. Invitez-les à s’abonner à des groupes fiables d’informations sur les médias sociaux ou à des infolettres d’organismes crédibles. « Il est de plus en plus important de faire appel à leur esprit critique […], autant sur le traitement de l’information que sur le choix des médias », explique Monique Saulnier, leader pédagogique en innovation et entrepreneuriat au District scolaire francophone Sud, au Nouveau-Brunswick.

L’étape suivante? Aider vos élèves à prendre position. Invitez-les par exemple à rédiger des dissertations dans lesquelles ils auront à prendre position sur un enjeu. Organisez des débats entre eux. Invitez des élus politiques en classe pour qu’ils présentent leurs idées, puis discutez avec les élèves de leurs opinions sur le sujet. Surtout, invitez les jeunes à partager leurs passions! Vous aurez préparé le terrain pour les mener à s’engager! 

L’appel de la politique

À Regina, en Saskatchewan, un enseignant a organisé, dans son école secondaire, un débat entre les personnes candidates à la présidence de l’Assemblée communautaire fransaskoise. Une belle façon d’intéresser les jeunes aux enjeux publics! Les élèves ont assisté au débat et ont posé leurs propres questions aux candidats. C’était l’occasion de se rendre compte qu’ils sont partie prenante des enjeux de la communauté. Ils ont même pu voter pour la personne de leur choix, grâce à des bureaux de vote installés à l’école! Peut-être était-ce la piqûre de la politique pour certains d’entre eux?

Les bonnes conditions pour faire éclore le leadership

D’une certaine façon, nos classes sont de petits microcosmes. Tout le monde ne pense pas pareil, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas trouver des solutions pour s’entendre! C’est l’occasion toute désignée pour aider vos élèves à apprendre à écouter l’opinion des autres, à les respecter et à garder l’esprit ouvert. « Lorsque l’élève se sent valorisé et respecté à l’intérieur de l’école, il s’engage davantage dans les activités scolaires et communautaires », explique Casey Edmunds, un jeune leader francophone de l’Ouest canadien.

Dans ce processus d’apprentissage visant à encourager la mobilisation, il faut « d’abord [miser] sur la création d’un climat de confiance où règnent le respect, la collaboration et le bonheur pour que chacun puisse partager et contribuer à sa façon », ajoute Patrick Bergeron. Ce dernier est enseignant à l’école secondaire catholique L’Escale, à Rockland, en Ontario. Voilà les conditions propices pour faire éclore chez vos élèves la graine du leadership!

Petit guide pour organiser une activité mobilisatrice

Comment aider vos élèves à développer leurs compétences? En organisant des activités pour leur faire vivre une francophonie engagée, évidemment! Il s’agit d’offrir aux élèves la possibilité « de passer à travers les étapes de réflexion afin de leur faire réaliser à quel point ils peuvent passer à l’action, en partant de leurs propres convictions. [Il s’agit aussi de les amener] à réfléchir à comment ils peuvent contribuer aux changements », explique Tina-Anne Thibideau, responsable adjointe de la construction identitaire du Conseil scolaire catholique MonAvenir, en Ontario.

Vous êtes prêts? Pour trouver de bonnes idées, jetez un œil aux activités qui visent à encourager la mobilisation dans la Banque d’activités pédagogiques (BAP)! Vous pourriez aussi créer de nouveaux projets! N’hésitez pas et osez créer des activités uniques et engageantes avec vos élèves afin de leur démontrer qu’ils ont un rôle important à jouer dans leur communauté! Impliquez vos jeunes dans l’élaboration des activités et mettez en action leurs idées mobilisatrices!   

Le pouvoir aux jeunes!

Envie de connaître un exemple qui va encore plus loin dans la mobilisation? Vous ne serez pas déçus! Des élèves de 9 et 10 ans de l’école Nouvelle Frontière, à Grande Prairie, en Alberta, ont demandé d’obtenir des produits en français. Ils ont fait bouger les entreprises McDonald et Costco! Les jeunes ont convaincu les deux entreprises de proposer des livres, en français, dans leur établissement! Comment? En transmettant des lettres aux gérants pour leur expliquer leur point de vue sur l’importance de la diffusion de la langue française. « La démarche a fait réaliser aux élèves, qui ont de quoi être fiers d’eux, que leur voix peut être entendue et qu’ils peuvent faire une différence. » La preuve que les jeunes peuvent vraiment changer les choses!

Saisir les opportunités de s’impliquer

Les activités à l’école, ça peut être vraiment mobilisant! Sauf que, tout ça va encore plus loin. Comment faire pour inviter les jeunes à continuer à se mobiliser à l’extérieur de la salle de classe? Faites-leur connaître les organisations francophones locales et nationales! Les organismes francophones jeunesse, en particulier, sont des endroits stimulants pour aider les jeunes à forger leur goût de l’implication et leur donner envie de participer à la vie démocratique.

Connaissez-vous, par exemple, la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF)? Il s’agit d’un regroupement d’associations de jeunes provenant de partout au pays. La Stratégie nationale sur la sécurité linguistique, les Jeux de la francophonie canadienne, le Forum jeunesse et le Parlement jeunesse pancanadien, ça vous dit quelque chose? Ce ne sont là que quelques-unes des initiatives que l’organisation propose aux jeunes francophones, de 14 à 25 ans, qui souhaitent s’engager. Une opportunité comme la délégation Leadership jeunesse, un projet de partenariat entre l’ACELF et la FJCF, offre aussi une expérience formatrice aux jeunes pour leur donner envie de poursuivre leur implication envers la francophonie. Soulignons-le, plusieurs grands leaders actuels de la francophonie canadienne ont commencé par s’impliquer dans le mouvement jeunesse pour poursuivre leur action dans d’autres grandes organisations!  

Selon Josée Vaillancourt, directrice générale de la FJCF, il faut favoriser « l’ouverture vers l’implication des jeunes dans toutes les sphères de notre société. L’inclusion des jeunes dans les instances de gouvernance communautaire, c’est ce qui assurera la diversité de nos idées et qui contribuera à la pérennité de nos communautés. » La jeunesse, elle est porteuse d’avenir!

Répandre la fierté

À la recherche d’une autre façon d’encourager la mobilisation de vos élèves? Soulignez les bonnes actions! Mettez sous le feu des projecteurs les élèves et les adultes de l’école ou de la communauté qui brillent par leur engagement envers la francophonie! Prenez l’exemple de la remise des certificats Mordicus. Une façon de répandre la fierté de parler français et d’inspirer d’autres personnes à suivre les initiatives des gens dont on souligne le travail! Ça valorise la personne récompensée et l’encourage à poursuivre ses actions. « C’est plaisant de voir ses efforts et sa passion pour la langue française être reconnus et soulignés. Cela donne indéniablement encore plus envie de protéger [la langue française] », explique Elyanne Desaulniers, une étudiante québécoise, après avoir reçu un certificat Mordicus.

L’histoire s’en souviendra

Vous avez maintenant la tête remplie d’idées pour faire vivre une francophonie engagée à vos élèves? Sachez que vous contribuerez non seulement à la vitalité de nos communautés francophones, mais aussi à l’épanouissement de ces jeunes citoyens en devenir. Encourager la mobilisation auprès des jeunes, c’est leur offrir une boîte à outils pour mieux comprendre le monde afin d’y faire leur place. C’est les aider à avoir confiance en eux et les amener à tisser des liens solides avec d’autres francophones. « Plus je m’implique, plus je suis fière […] de parler français. Ça amène un sentiment d’appartenance […] et ça te fait vraiment sentir valorisé », explique Lian, une jeune impliquée à la FJCF. Une francophonie engagée, ça a tous ces effets-là! Alors, souvenez-vous bien des noms de vos élèves! Qui sait? Ils seront peut-être, dans quelques années, à la une de votre journal numérique?!

Comme une fourchette à cocktail…

Les 8 principes directeurs sont tous d’égale importance, tous aussi pertinents les uns que les autres. Ils tiennent compte des enjeux actuels de la francophonie et assurent la pertinence des activités conçues pour favoriser la construction de l’identité francophone.

Un peu comme une fourchette à cocktail, on ne s’en sert pas toujours, mais ça impressionne la visite!

Pour découvrir les capsules humoristiques sur les 8 principes directeurs ainsi que les pistes pour les utiliser, rendez-vous à Vivre sa francophonie en 8 principes.

Par une série de 8 publications, Francosphère aborde chacun des 8 principes directeurs qui sont là pour aider à intervenir le mieux possible dans la construction de l’identité francophone des jeunes. 8 fois plutôt qu’une, découvrez comment notre francophonie est à la fois contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.

À voir et à lire sur Francosphère

Toutes les publications qui traitent de francophonie engagée

Série de capsules humoristiques sur les 8 principes directeurs

 

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :