Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

Jean-Louis Frado : l’importance de la musique

Jean-Louis Frado enseigne la musique et les mathématiques au Conseil scolaire catholique MonAvenir en Ontario. Fier francophone, il partage avec les élèves son amour pour la musique en français.  Ensemble, ils montent des spectacles de musique francophone qu’ils présentent dans les écoles et participent à des concours. Cet enseignant aspire à être un modèle pour les élèves et leur transmettre la culture francophone.

M. Frado a reçu un Mordicus dans le cadre de la Semaine nationale de la francophonie (SNF), une initiative de l’ACELF. Ce prix récompense l’accomplissement remarquable en francophonie. Francosphère a alors invité M. Frado à s’exprimer sur son attachement à la langue et ce qui l’amène à s’impliquer en francophonie.

Qu’est-ce qui vous motive à vous impliquer en francophonie?

Je crois que c’est important d’avoir une fierté de notre culture. Mes modèles au secondaire étaient mes enseignants, et par leur exemple cette fierté est innée dans moi. Je veux être ce même modèle pour mes élèves.

Pourquoi est-ce important qu’un enseignant s’implique dans la construction identitaire des élèves?

C’est important que chaque enseignant s’implique dans la construction identitaire des élèves. Je pense que chaque élève peut trouver un ou plusieurs enseignants qui représentent bien leurs intérêts. Que ce soit les sports, les arts, les mathématiques, il y a tellement de variété dans les intérêts des élèves. Comme enseignant, même rejoindre quelques élèves peut être très gagnant!

En quoi les arts et la culture sont importants dans la construction de l’identité francophone des élèves?

Les arts, surtout la musique, ont une très grande place dans la culture francophone et franco-ontarienne. Avoir la chance d’étudier, d’apprendre et de chanter des chansons en français sensibilise les élèves à de nouveaux artistes qui partagent cette fierté d’être francophone. C’est très engageant de voir un élève s’embarquer dans un cours de musique car il peut trouver une chanson dans un style familier mais en français.

Nombreux sont les gens à s’impliquer en francophonie, d’où l’importance de les reconnaître. M. Frado fait partie de cette communauté de gens attachés à la langue française. Chaque année, les Mordicus soulignent les efforts et l’engagement en francophonie d’élèves, de collègues, de parents ou de membres de la communauté. Ainsi, au fil des ans, des centaines de personnes reçoivent un Mordicus dans les différentes communautés francophones du Canada.

 

À lire aussi :
Ashley Cyr : parler en français le plus possible

Elyanne Desaulniers : une passionnée qui honore sa langue

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :