Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

Parents, faut se parler!

En Ontario, grâce à Parents Partenaires en éducation (PPE), les parents se rencontrent et discutent. Depuis 1940, l’organisme informe et outille les parents dans l’affirmation de leur rôle de premiers éducateurs. Et pour rejoindre encore plus de parents, afin de répondre à leurs besoins dans l’ensemble de la province, PPE a développé différents modules de formation.

L’approche a permis de créer un réseau étendu composé de plus de 130 parents-animateurs engagés, dans le cadre du programme de conversations. Ces personnes-ressources disposent d’outils afin d’animer les conversations. Les parents-animateurs sont alors en mesure de nourrir un dialogue positif et respectueux qui facilite l’inclusion et l’accueil de la diversité culturelle. Ils mobilisent des parents d’origines diverses et rendent possibles ces espaces de discussion enrichissants pour tous. On y parle notamment des façons de vivre en français avec son enfant, de réussite scolaire, des défis des familles bilingues, etc.

Les sujets ne manquent pas

Alors le soir ou la fin de semaine, les rencontres durent au moins 90 minutes sur les territoires des douze conseils scolaires de l’Ontario. En groupe de 10 à 30 personnes, les parents, réunis dans un contexte informel, partagent outils et conseils sur divers sujets qui les interpellent. Dans la liste, on trouve des thèmes comme la diversité culturelle, l’école inclusive, la gestion du temps, l’intimidation ou la performance à tout prix. Les sujets sont déterminés à partir d’un besoin exprimé sur le terrain : ce sont les parents qui les choisissent, et ils peuvent en créer d’autres s’ils le souhaitent. Le parent-animateur a accès à une trousse de formation, fournie par PPE, pour l’appuyer dans sa démarche. De son côté, PPE s’occupe de la logistique.

Au-delà du bulletin scolaire

L’éducation de langue française, c’est bien plus qu’un bulletin et des résultats scolaires. En plus de briser l’isolement, les Conversations de PPE visent à développer chez les parents un attachement envers l’école et envers la francophonie, de façon à ce qu’ils fassent véritablement partie de la communauté. Les nouveaux arrivants peuvent ainsi mieux saisir les référents de la société d’accueil et contribuer à la vitalité des communautés

Grâce au programme de conversations, les parents sont encore mieux outillés. Ils mettent en commun connaissances et stratégies pour appuyer la réussite scolaire des enfants et trouver des solutions aux différents problèmes rencontrés. Tout le monde a des choses à dire et des choses à apprendre.

Les parents abordent la construction identitaire sous un angle différent et concret, sans trop s’en rendre compte. Par la même occasion, les éléments culturels du programme de l’école de langue française sont décortiqués et expliqués.

Le pouvoir du partage et du réseautage

Bref, le programme de conversations met à profit l’habileté des parents à apprendre ensemble, à s’entraider dans leurs démarches et, plus généralement, à poursuivre l’excellent travail que chacun fait déjà auprès de son enfant. Les parents deviennent d’excellents ambassadeurs et leaders dans leur communauté. On espère pouvoir offrir aussi des webinaires entre parents-animateurs pour augmenter leur confiance, partager de nouveaux outils, des meilleures pratiques et possiblement développer de nouveaux thèmes.

Dans l’esprit du « Pour, par et avec les parents », cela permet d’entretenir un réseau de soutien auquel les parents peuvent se référer en plus d’animer une vie francophone. Rappelons que dans certains milieux, en l’absence de quartiers francophones, les parents ne connaissent pas vraiment les parents des autres enfants qui vont à l’école. Avec ces conversations, ils constatent qu’ils ne sont pas seuls dans cette aventure de l’éducation en français.

Cette pratique réussie vous inspire et vous donne le goût de faire quelque chose de semblable dans votre milieu?
Pour en savoir plus :
Parents partenaires en éducation


Vous connaissez vous aussi une pratique réussie? Vous avez un exemple de succès, d’approche ou de projet qui a bien fonctionné et qui a eu des retombées positives dans la salle de classe, dans l’école ou dans la communauté? Parlez-nous en.

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :