Francosphère, votre référence en construction identitaire francophone, propose des témoignages, des pratiques réussies et des réflexions, le tout présenté selon une francophonie contemporaine, innovante, diversifiée, communautaire, confiante, rassembleuse, engagée et durable.
À propos

« Ouin, tsé… », l’insécurité linguistique!

De jeunes francophones hésitent à parler leur langue maternelle, croyant qu’ils ne la parlent pas bien. Le collectif des Garnements a réalisé une série de trois capsules vidéo sur le thème de l’insécurité linguistique qui vaut particulièrement le détour.

Avec humour, Jacob Leroux parle entre autres de la crainte de parler français et de se faire corriger, ou encore du statut minoritaire. On traite aussi des accents (deuxième vidéo) et de certains comportements à changer (troisième vidéo) dans le but de favoriser l’utilisation du français. « On ne peut définitivement pas se permettre de se nuire », affirme Jacob avec conviction.

Les trois vidéos peuvent être un excellent point de départ menant à une réflexion plus approfondie sur le thème de l’insécurité linguistique. Jacob fait plusieurs déclarations pouvant amener les jeunes à développer leurs points de vue sur les sujets traités.

Ces capsules font partie des « Ouin, tsé… », une cinquantaine de clips sur à peu près n’importe quoi, le tout dans l’objectif de susciter la discussion. Et ça marche! Les capsules sont abondamment vues, commentées et partagées sur les réseaux sociaux.

Composé de Jacob Leroux, Mika Coderre, Sébastien Cyr, Êve Desjardins, Charlotte Gravelle, Alexandre Legeault et Philippe Lemay, les Garnements explorent de façon originale et comique toutes sortes de sujets, dont certains enjeux identitaires et culturels.

Ces gentils Garnements ont aussi une chaîne YouTube.

 

Ces articles de Francosphère pourraient également vous intéresser :